Emailing : Les 6 indicateurs clés de performance

Le saviez-vous? Seuls 30% des messages sont lus via mobile et tablette mais leur usage est croissant. Quelle que soit la plateforme choisie pour votre emailing : Salesforce, MailChimp, SilverPop, Pardot, Sarbacane, MailPerformance : l’enjeu est de gérer l’envoi de mails avec parcimonie et pertinence. Pas si facile, quand les enjeux de chiffre d’affaires poussent à l’action.

Les chiffres de base d’un emailing réussi

Pour commencer, voici quelques chiffres et quelques idées à mettre en pratique. Ils donnent des repaires, à vous de les adapter à votre situation et à votre secteur.

  • Prospection = 10% de Taux d’ouverture en moyenne.

La prospection est votre bête noire ? Trouver des contacts intéressés par nos messages tient à la qualité de la base et à la « plume » du rédacteur. Dépassez les 10% et vous serez heureux.

  • Fidélisation / Satisfaction = 15% de Taux d’ouverture

Lancez un questionnaire par email ou via un lien Survey Monkey. Paradoxalement les gens adorent s’exprimer ! Relancez les contacts anciens par ce biais, vous renouerez étonnamment le contact avec ceux qui n’attendaient que cela !

  • Webinar = 30% de Taux d’ouverture

Donnez des rendez-vous en Webinar. En effet, nous avons tous tendance à rechercher un rapport temps/efficacité optimal. Choisissez des intervenants charismatiques ou une démo bluffante pour réveiller l’audience au milieu de la présentation et ciblez bien vos destinataires.

  • Information = Invitation = 10% de Taux d’ouverture

Les occasions de communiquer sont nombreuses. Il est vrai que les actualités de l’entreprise ou de la société, le lancement d’une offre ou l’annonce d’une nouvelle fonctionnalité sont autant de sujets de prise de parole. Même les oeufs de Pâques inspirent une communication B2B. Donc, trouvez le bon ton pour inviter vos clients à un cocktail de fin de journée et observez car les chiffres montent à 35%.

Emailing et design ?

Le design influence les taux de clics, donnez de la couleur et de l’originalité aux « call to action ». Cependant, n’oubliez pas d’ajouter les boutons de réseaux sociaux, les mentions légales, les lieux et délais de livraison, le lien de désabonnement, la sécurité des paiements avec Paypal ou Fianet. Et surtout de maintenir un ton engageant.

infographie emailing outil de communication
On pourrait croire le contraire, et pourtant l’email n’est pas mort !

Les 6 Indicateurs clés de la conversion

Indicateur N° 1 : Taux d’ouverture unique ou cumulé ?

Quand il est trop faible : choisissez une autre liste (ou un autre fichier cible), remodelez le message et changez l’objet. L’A/B testing est intéressant si on dispose de temps et que le nombre d’envois reste gérable. En effet, ce taux reflète l’intérêt des destinataires. Le taux d’ouverture “cumulé” reflète la réactivité. Les agences estiment qu’un transfert d’email ou une revisite sont valorisables car il y a une action avérée.

Indicateur N° 2 : Taux de désabonnement = 1%

  • En B2B < 1% à moins d’avoir pollué la base de contacts.
  • En B2C si >1% c’est que la qualité de la base pêche : l’éditeur corrigera le tir. Rappelez-vous que les mails aboutis, sont aussi stockés en spams, car le taux de délivrabilité est global, donc ne pas crier victoire trop vite !

Indicateur N° 3 : Taux de clic = 5 à 10%

Plus il est élevé, plus les chances de générer du CA sont fortes, reste à le suivre jusqu’à la vente.

infographie taux d'ouverture emailing
Emailing : la tendance de vos ouvertures

Indicateur N° 4 : Taux de transfert = 5%

Intéressant à suivre avec le pixel de Google Analytics. Il est de 5% en moyenne quand il y a du parrainage (B2C). Sachez que les gens préfèrent transférer le mail plutôt que de partager sur les réseaux. Mais la tendance évolue vite dans le sens social.

Indicateur N° 5 : Taux de conversion = 5%

C’est le Graal quand il dépasse les 5% et que l’automation avec le CRM est juste.

Indicateur N° 6 : Taux de réactivité

Enfin un taux qui démontre l’adéquation entre l’objet, le contenu et la cible. C’est le rapport ouvreurs/cliqueurs. Sur 120 contacts cibles, 30 ont ouvert, 3 sont cliqueurs, cela donne une réactivité de 30/3 = 10% en moyenne

L’emailing donne de meilleurs résultats en matière de ROI que le référencement naturel car il alimente le trafic du site au passage ! L’emailing est à 99% contrôlable. La qualité des retours dépend de l’ensemble du dispositif. Appliquez les bonnes pratiques et vous dépasserez les moyennes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top